Veuillez excuser le manque de précision quant aux dates que je mentionne... ma mémoire me fait défaut . Surtout quand il s'agit de prendre le transsibérien: je perds tous mes repères!
Bref aujourd'hui, hier ou demain, nous sommes allés faire les courses pour notre voyage... acte anodin et dénué d'importance vous me direz... Faux!!! Les courses représentaient alors tout ce qui allait nous permettre de survivre pendant 15 jours, mais surtout pendant 3 jours et demi d'affilés jusqu'à Irkoutsk! Nous ne savions pas alors que des petits présentoirs de nourriture tenus par des babouchkas allaient être disposés le long des quais à la plupart de nos arrêts quotidiens.
Il nous fallait donc prévoir minutieusement toute une liste...
D'abord ce fut chacun sa sauce pour ainsi dire: plutôt fruits pour l'un, gateaux pour les autres mais SURTOUT ne pas oublier les indispensables nouilles lyophilisées sans lesquelles nous aurions été désemparés ;)
Ensuite tout est question de bon sens: des couverts, des chocopops pour les ptis creux, du thé pour se faire passer pour russe, du savon pour ne pas trop cocotter (absence totale de douche!)
Et puis une boule au ventre: ai-je pris ce qu'il fallait, je ne vais pas avoir trop froid?, et maman n'est même pas là pour me rappeller les dernières recommandations essentielles...

La hâte, le stress, la tension monte: plus que deux jours!! Tout notre conscient est tendu exclusivement vers ce départ... plus rien d'autre n'existe. J'imagine Camille en France qui vit la même chose:
ON PART BIENTOT!!!